Code électoral, fraudes, mobilisation des militants de l’UFR: les regrets de Bakary Goyo Zoumanigui

Le premier vice-président de l’Union des forces républicaines (UFR), M. Bakary Goyo Zoumanigui, a présidé l’assemblée hebdomadaire du parti, samedi 18 août 2018. Son message a encore porté sur les récents accords politiques signés le parti au pouvoir et certains de l’opposition.

Pour lui, leurs militants doivent en retenir quelque chose. Il met en cause « un vote malheureux » du code électoral à l’Assemblée nationale que son parti avait boycotté.

« Aujourd’hui malheureusement, nous avons raison. Ce genre de règlement des problèmes post-électoraux n’est pas souhaitable dans une démocratie qui veut prospérer », dénonce Bakary Goyo Zoumanigui.

Avant de tempérer: « nos militants sont contents que nous ayons obtenu ce accord qui concerne Matam, Boké », dit-il.

Mais, appelle-t-il leurs leurs partisans à rester vigilants et tenaces, « cela ne veut pas dire qu’on doit dormir sur les lauriers en disant que, dans le futur, ça va être la même chose. Non, nous disons à nos militants levez-vous », lance-t-il.

En dehors de la fraude qui nous a été imposée, c’est que nos militants ne se sont pas mobilisés comme nous aurions souhaité », regrette le vice-président de l’UFR.

Albert Sovogui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *