14 mois après son assassinat, l’ex-directrice nationale du trésor public guinéen gradée à titre posthume

Conformément au décret pris le 4 décembre 2013, L’ex-directrice nationale du trésor public, feue Hadja Aissatou Boiro, assassinée le 9 novembre 2012, a été élevée, ce jeudi,  à titre posthume au grade de chevalière dans l’ordre national du mérite, a constaté Guinéenews.

 

 

Le personnel du ministère de l’économie et des finances a présenté, ce jeudi, ses vœux de nouvel an à son ministre de tutelle dans l’enceinte dudit ministère. Au cours de cette cérémonie, le personnel a formulé un chapelet de doléances en vue de l’amélioration de ses conditions de travail. Au cours de la même cérémonie, feue a été élevée au grade de chevalière dans l’ordre national du mérite en présence des parents, amis, collègues et connaissances de la défunte.

Au nom du chef de l’Etat, le grand chancelier a lu l’acte matérialisant cette décision tant réclamée par la section syndicale.

« Le grade de chevalier de l’ordre national du mérite de la République de Guinée est décerné à madame Boiro Aissatou, ex-directrice nationale du trésor pour s’être particulièrement distinguée au service de la République jusqu’au sacrifice ultime en faveur de la bonne gouvernance et de l’administration publique », a indiqué le grand chancelier après que l’assistance a observé une minute de silence en la mémoire de la défunte.

Dans son allocution, le porte-parole de la famille Boiro a estimé que cette distinction honorifique est la résultante des vertus qu’a incarnée la défunte.

« La distinction qui vient de lui être décernée en l’élevant au rang de chevalière de l’ordre national du mérite témoigne de ses qualités, de son courage ainsi que de sa persévérance et de son intégrité dans l’accomplissement des multiples missions qu’elle assumait dans l’exercice de ses fonctions », a rappelé Mamadou Yaya Boiro.

Avant de clore son speech, le porte-parole des Boiro a exprimé la gratitude des siens au chef de l’Etat.

« Les ressortissants du Badiar et la famille Boiro en particulier sont très touchés par cette distinction honorifique qui, à leurs yeux, est un symbole reçu », a reconnu Mamadou Yaya Boiro qui a reçu les insingnes.

Pour sa part, en plus de madame Boiro, la secrétaire générale de la section syndicale du ministère des finances a formulé des prières à l’endroit de tous les défunts du département.

« Je prie Dieu, le tout puissant, que l’âme de madame Boiro et de tous nos collaborateurs et collaboratrices reposent en paix au paradis », a souhaité Savana D.

Quant au ministre d’Etat en charge de l’économie et des finances, tout comme les précédents orateurs, Kerfalla Yansané a souhaité que l’âme de l’épouse du Pr Boiro, actuel ministre de l’environnement, des eaux et forêts, repose en paix.

Cette cérémonie, faut-il le rappeler, a été rehaussée par la présence de Kerfalla Yansané, ministre d’Etat en charge de l’économie et des finances ; de Hadja Ramatoulaye Bah, ministre de l’industrie et des PME ; de Mohamed Diaré, ministre délégué au budget ; de Mohamed Diané, ministre directeur de cabinet à la présidence ainsi que le Professeur Boiro. Le dernier cité est le ministre en charge de l’environnement, des eaux et forêts mais aussi, l’époux de la défunte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.