Assemblée nationale: voici la nouvelle loi sur la CENI adoptée qui va faire des vagues

Ce jeudi 5 juillet 2018, les parlementaires guinéens ont adopté une nouvelle loi sur la commission électorale nationale indépendante (CENI). Mais une loi qui va faire couler beaucoup d’encre et de salive, car l’ancienne étant significativement remaniée et que plusieurs partis politiques se voient écarter tout simplement.

La nouvelle loi de 29 articles répartis en 4 titres comprend cette fois-ci 17 commissaires au lieu de 25. Dans sa composition, la nouvelle CENI comprendra 2 membres désignés par les organisations de la société civile, 1 désigné par le ministère de l’administration, 14 désignés par les partis politiques (7 pour la mouvance présidentielle et 7 pour l’opposition).

Mais là où ça va faire des vagues, c’est au niveau des critères admis sur le choix des partis politiques qui doivent sièger à la CENI. Notamment, il avoir participé aux 2 dernières élections, législatives et présidentielle, avoir au moins 2 députés à l’Assemblée nationale, à remplir avant la mise en place de la CENI. Ambiance!

Alfa Sow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *