Bantama Sow accuse Cellou:  »Il veut semer le bordel dans le pays, mais… »

Ce samedi encore, le conseiller chargé de mission à la présidence, Sanoussy Bantama Sow a versé sa colère sur la principale formation de l’opposition, l’UFDG, qu’il accuse de semer les troubles dans le pays.

Avec les manifs annoncées les jours à venir, il a averti Cellou Dalein Diallo et ses ouailles de mener une « opposition devenue bancale ».

« Cellou a toujours voulu prouver qu’il est le plus fort. On avait lancé un appel à tous les patriotes qui sont de l’autre côté de se ressaisir et de revenir à de meilleurs sentiments. C’est ce qui fait qu’aujourd’hui la plupart des partis de l’opposition disent qu’ils ne se reconnaissent pas à cette manifestation que Cellou et son UFDG veut organiser », dit-il.

Mais il trend responsables les dirigeants de l’UFDG de toute violence qui résulterait de cette manifestation.

« Manifester est un droit constitutionnel, mais casser n’est pas un droit. S’ils cassent, ils doivent répondre devant la loi. Si on prend des militants à Hamdallaye Bambéto pour aller provoquer à Kaloum, Cellou sera le seul responsable devant l’opinion nationale et internationale », menace Bantama Sow.

« Très souvent, on nous accuse d’avoir peur des manifs de l’opposition. C’est faux. C’est tout simplement que l’UFDG est un parti des terroristes. Ils terrorisent des gens, tu n’es pas avec eux, ils te menacent », estime-t-il.

Pour Bantama Sow, le président de l’UFDG veut diviser la Guinée et cultiver l’esprit de violence dans le pays.

« Il veut semer le bordel dans le pays en pensant que quelque chose va arriver. Mais il se trompe, rien n’arrivera », réplique le sieur Bantama Sow.

Alphonse Léno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.