Burkina: le président Michel Kafando récupère son fauteuil, le général Diendéré out

Le président de la transition au Burkina Faso, Michel Kafando, a récupéré son fauteuil ce mercredi une semaine après avoir été débarqué par un putsch dirigé par le général Diendéré.

« Je n’ai eu cesse de prôner le dialogue entre les forces vives de la nation et d’aller aux élections qui demeurent l’objectif primordial. Nous restons déterminés à poursuivre cette exaltante mission que les Burkinabè nous ont confiée, celle de mettre en place des institutions crédibles et fiables pour le Burkina nouveau que nous sommes décidés à bâtir dans la démocratie vraie et la justice », a résumé le très modeste Kafando.

Il a indiqué que la réaction de la jeunesse, la réprobation générale de la communauté internationale, la condamnation unanime de ce coup d’Etat confortent sa certitude qu’il est sur la bonne voie pour une cause est juste, advienne que pourra.

Tout cela a pu se réaliser grâce aux présidents du Bénin Thomas Boni Yayi, du Ghana John Dramani Mahama, du Niger Mahamadou Issoufou, ainsi que le vice-président nigérian Yemi Osinbajo qui ont suivi de près cette crise créée par l’ombre de Blaise Compaoré.

Le Premier ministre Isaac Zida, le gouvernement, le président de l’assemblée intérimaire Chérif Sy ont également été rétablis dans leurs fonctions et étaient présents.

Lisa Bangoura

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.