Campagne électorale : un responsable de l’UFDG accuse Alpha Condé d’être le cerveau des troubles…

L’arrestation à Koundara de militants de la première formation politique de l’opposition attise la tension entre celle-ci et la mouvance. 

A la suite des affrontements qui ont occasionné des dégâts importants, des jeunes militants de l’opposition, accusés de troubler l’ordre public, ont été mis aux arrêts. 

Ce qu’un responsable de l’UFDG qualifie d’une « provocation et une tentative d’intimidation ».

Fodé Oussou Fofana, à l’occurrence, y voit une manière pour le parti au pouvoir de masquer la fraude. « C’est pour éviter d’éventuelles contestations des résultats en cas de fraude. Mais ça, nous ne l’accepterons pas », réagit-il.

Il accuse surtout le président Alpha Condé d’être le cerveau de ces troubles. « Il faut qu’on fasse la différence entre Monsieur Alpha Condé Président de la République et Monsieur Alpha Condé candidat du RPG Arc-en-ciel. Normalement, il devait être au même niveau que tous les autres candidats engagés dans la course pour la présidentielle », tape-t-il du poing sur la table.

Alphonse Léno

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.