Conakry: Bantama Sow vide sa cartouche, l’UFDG bombe le torse à l’intérieur du pays

 

Les réunions hebdomadaires des partis politiques sont devenues des lieux de passe d’armes feutrées entre les adversaires politiques de tout bord. Samedi 29 avril, la tradition a été respectée au Rpg arc-en-ciel où le conseiller en missions du président Alpha Condé a vidé sa cartouche alors ses cibles de l’UFDG bombent le torse à l’intérieur du pays.

«S’il est incapable de mobiliser ses militants, qu’il s’en prenne à lui-même et laisser le président de la République en paix. Si vous suivez l’actualité nationale, il y a un leader d’un parti de l’opposition qui est en tournée à l’intérieur du pays. Il dit qu’il est reçu par des milliers de citoyens guinéens », dit-il de Cellou Dalein.

Mais il a averti que si leurs adversaires veulent le pouvoir avant 2020, ils marcheront sur des cadavres. «Nous existons depuis 1992, nous avons fait le tour de la Guinée plusieurs fois. Qui peut ignorer les difficultés rencontrées par le RPG. Depuis cette date jusqu’à nos jours, nous n’avons jamais appelé à l’insurrection », dit-il.

«On apprend que si Cellou n’est pas président d’ici 2020, ça sera la catastrophe. Est-ce qu’il y a une élection présidentielle d’ici 2020 ? Comment peut-on alors accéder au pouvoir avant 2020. Nous prenons acte de cette déclaration », menace Bantama Sow.

Il accuse l’UFDG d’être au pouvoir coûte que coûte. Pendant ce temps, le principal parti de l’opposition continue son offensive à l’arrière-pays où le parti au pouvoir le plus de voix : Guinée-Forestière et Haute-Guinée.

 

Alfa Sow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *