Concert gratuit : la Guinée fête déjà « la victoire sur l’épidémie d’Ebola »

Des milliers de Guinéens ont célébré samedi la proche victoire de leur pays dans la bataille contre l’épidémie d’Ebola au cours d’un concert qui a rassemblé des artistes de toute l’Afrique.

Le virus tropical Ebola a tué plus de 11.000 personnes dans l’ouest de l’Afrique, dont 2.500 en Guinée, depuis qu’il est apparu dans les forêts du sud de ce pays en décembre 2013.

Mais depuis que le Liberia a été déclaré libre de contagion et que la Guinée et la Sierra Leone n’ont enregistré respectivement que trois et six cas en septembre, la vie revient progressivement à la normale dans ces trois pays.

Intitulé « Ebola: tous ensemble vers la victoire », le concert gratuit en plein air organisé à Conakry, capitale de la Guinée, présentait des artistes guinéens dont Soul Bang’s, Sia Tolno et BanlieuZ’art, ainsi que des artistes d’autres pays africains comme le groupe ivoirien de hip-hop Kiff No Beat et le rappeur nigérian WizKid.

Jusqu’à 25.000 personnes assistaient au concert, selon les organisateurs. L’événement, diffusé à la télévision guinéenne, était organisé par le groupe de médias Vivendi, propriétaire notamment de la chaîne de télévision française Canal+.

Bien que des signes positifs tendent à montrer que la fin de l’épidémie est à portée de main, l’ONU a averti à plusieurs reprises que la vigilance ne devait pas se relâcher.

L’épidémie « n’est pas terminée, loin de là », déclarait à la presse à Genève en septembre le chef de la cellule de crise de l’ONU sur Ebola, Bruce Aylward.

Il soulignait alors que la vigilance devrait être maintenue dans les trois pays les plus touchés jusqu’à la fin de 2016, car le virus est installé dans les populations animales de cette région.

Afp

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.