Corruption de plusieurs millions de dollars: Mariama Soguipah, coupable en Belgique…

Scandale! L’ex-super directrice de la Soguipah (société guinéenne du palmier à huile et hévéa) nommée récemment ministre de l’Agriculture, Mariama Camara, est trempée dans une affaire troublante de corruption.

Elle est condamnée, par le tribunal correctionnel de Bruxelles en Belgique, pour faits de corruption à une peine de 20 mois de prison avec sursis, 12.000 euros d’amende et 300.000 euros de confiscation des biens.

Une belge a indiqué, vendredi 29 juin 2018, qu’un « schéma de corruption » prévoyait que Mariama Camara, ancienne patronne de la Soguipah, société nationale guinéenne s’occupant du caoutchouc et de l’huile de palme, reçoive 6% du prix d’achat du caoutchouc, transférés sur son compte via la société WAT (pour West African Trading), société-écran basée à Guernesey et détentrice des contrats de commercialisation entre les plantations du groupe Socfin et la Soguipah. Pour le tribunal, les « actes de corruption ont été dissimulés par la convention qui est entièrement fausse ».

Lire la suite sur www.lecho.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *