Couacs, mascarade, fraude massive: l’opposition exige l’annulation du scrutin présidentiel

Les choses vont vite, assez vite, alors que les résultats tombent à compte-goutte par médias interposés. Les adversaires qui ne veulent pas essuyer un affront face au chantre d’un ‘’coup K.O’’ dès le premier tour s’arment d’arguments.

Ils viennent de décider, en bloc, d’appeler à l’annulation pure et simple du scrutin du 11 octobre 2015.

Selon eux, le scrutin  a été une vraie mascarade entretenue par le pouvoir et la CENI. Ils dénoncent donc une fraude massive qui continuerait encore au niveau des commissions administratives de centralisation de vote.

« Nous ne pouvons pas vraiment accepter ce scrutin.  Nous demandons son annulation, nous ne reconnaitrons pas les résultats qui vont être issus de ces élections », lance Cellou Dalein Diallo.

Pour eux, il n’y a pas d’autres solutions. « Nous avons montré toute notre bonne foi pour aller à ces élections. Mais avec cette mascarade, nous ne pouvons souscrire à cela », insiste-t-il. Cette décision a été annoncée en conférence de presse, ce lundi 12 octobre à Conakry.

Amara Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.