Coupures d’électricité: Cinq blessés dans des incidents en banlieue de Conakry

Des incidents enregistrés lundi dans la banlieue de Conakry, capitale de la Guinée, pour des coupures de courant ont fait 5 blessés dont 2 agents des forces de l’ordre, a-t-on appris de source hospitalière.

Les incidents ont éclaté dans le quartier de Dabompa, avant de s’étendre jusqu’à Lansanaya, dans la haute banlieue de la capitale, où les manifestants ont barricadé les routes, paralysant la circulation. L’intervention des agents de sécurité a dégénéré en affrontements entre manifestants et forces de l’ordre, causant 5 blessés.

Le gouvernement a dû dépêcher le Premier ministre en personne Mohamed Saïd Fofana, pour calmer les ardeurs des manifestants, en les appelant au calme. Le gouverneur de la ville de Conakry, Sékou Resco Camara s’est aussi rendu sur place, et a promis aux populations de la zone que tout sera mis en oeuvre pour que le courant soit rétabli d’ici lundi prochain, selon des sources de Xinhua.

Cette partie de la ville est privée d’électricité depuis près de deux mois, suite à une panne survenue sur une sous-station de la société distributrice de courant électrique, dénommée Électricité de guinée (EDG).

Des incidents de ce genre sont récurrents à Conakry, où la desserte du courtant pose problème. Les nouvelles autorités du pays se sont engagées dans une réforme du secteur électrique, dont les résultats pourraient faire leur effet, après la construction du barrage de Kaleta, grâce à l’expertise de la Chine, pour un coût de plus de 400 millions de dollars. A ce jour, les autorités compétentes estiment l’exécution des travaux de ce barrage à plus de 50%.

Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.