Crise politique: l’opposition guinéenne veut passer à la vitesse supérieure

Vendredi 13 juillet 2018. Réunion décision de l’opposition à Conakry. Avec l’impasse politique et sociale que la Guinée traverse en ce moment, à cause du contentieux électoral et l’augmentation du prix du carburant, les opposants au pouvoir d’Alpha Condé veulent passer à la vitesse supérieure.

L’opposition dénonce le refus du gouvernement de respecter ses propres engagements par rapport à tous les points des accords politiques.

« Il n’y a pas eu de progrès, parce qu’il n’y a aucune assistance qui ait été mise sur place. Aucune enquête sérieuse n’a été déclenchée. L’opposition continue de faire l’objet de harcèlement judiciaire », dénonce le président de l’UFDG.

Selon lui, il y a un manque de volonté politique d’aller de l’avant.

« L’opposition a décidé d’organiser une manifestation le jeudi 19 juillet prochain, si d’ici là, il n’y a aucun progrès dans le règlement du contentieux électoral et dans la libération de nos prisonniers, ainsi que dans la mise en place de l’assistance financière prévue pour les victimes des violences politiques », décide-t-il. Du piment dans l’air!

 

Lisa Bangoura

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.