Délestages de l’électrisé à Conakry:  »On a un problème principal … » (ministre de l’Énergie)

La section syndicale du ministère de l’Énergie et de l’hydraulique a organisé, mardi, une cérémonie de reconnaissance en faveur du ministre Cheik Taliby Sylla, qui a été reconduit dans le gouvernement de Dr. Ibrahima Kassory Fofana .

À cette occasion, il a fait le point sur les délestages du courant électrique dans la capitale guinéenne, Conakry.

« La capacité du barrage hydroélectrique de Kaleta fait 240 mégawatts. L’étiage finit au mois de juillet, et en ce moment Kaleta peut produire jusqu’à 240 mégawatts d’énergies quand il y a suffisamment d’eau », argumente le ministre de l’Energie.

 »Nous sommes au mois de juin. Habituellement, ce n’est pas comme ça à Conakry. Cette année, on ne peut pas arrêter les thermiques, on va continuer à fournir le courant avec les thermiques, parce que l’hydroélectricité ne tient pas. On a un problème principal qui est l’activité principale des populations dans le bassin des fleuves qui existe sur le territoire du pays », indique-t-il.

Selon Cheick Taliby Sylla, de nos jours, toutes les rivières qui contribuent à maintenir le niveau de l’eau dans le fleuve Konkouré ont complètement tari.

 »Alors, s’il n’y a pas d’eau, les machines ne peuvent pas travailler. Ce pendant, il faut la distribution et la rationalisation de cette énergie pour faire profiter les uns et les autres, cela passe nécessairement par les thermiques », soutient-il.

Avant la fin de son allocution, le premier responsable de l’énergie a précisé que le courant sera disponible pendant la période de la Coupe du monde 2018, qui commencera dans quelques semaines.

Albert Sovogui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.