Depuis Conakry: le dictateur gambien s’en prend vertement   »aux Blancs »

aaaaYahyah Jammeh ne finira pas de faire le buzz. Le président dictateur de la Gambie, arrivé lundi 21 décembre à Conakry, pour l’installation du président Alpha Condé, a lancé des piques à l’Occident, notamment aux « Blancs » qu’il accuse d’être le malheur de l’Afrique.

Dans un français approximatif, il dit avoir des racines familiales guinéennes, car une partie de sa famille vient de la Guinée. « Ça veut dire que moi aussi je suis Guinéen », souligne-t-il.

Mais l’homme fort de Banjul en avait gros sur le coeur. Il s’est défoulé alors. « On a été divisés par les Blancs. Nous sommes indépendants depuis 50 ans pour la Gambie et plus de 50 ans pour la Guinée. Les Blancs qui nous ont divisés sont maintenant réunis au sein de l’Union européenne. Pourquoi pas nous? », dénonce-t-il avec fougue

Pour lui, avant l’arrivée des Blancs, les Africains, notamment Guinéens et Gambiens étaient unis.

« Je pense qu’on va travailler ensemble pour non seulement le développement des deux pays, pour la sous-région et pour l’Afrique », lance Yahyah Jammeh.

Alphonse Léno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *