EDG: bilan de redressement et nouvelles dispositions pour une meilleure fourniture d’électricité

Les responsables de la société Electricité de Guinée (EDG) ont procédé, mercredi 17 janvier 2018 à Conakr, à la présentation du bilan dans le cadre de ses actions de redressement de la société au titre des deux dernières années de gestion.

Dans son intervention, l’Administrateur général d’Electricité de Guinée, M. Abdenbi Attou, a communiqué sur un certain nombre de chiffres clés et partagé les relations techniques, commerciales et de gestion à mis parcours du contrat de gestion entre EDG et le groupement Veolia-Seureca.

Selon lui, les premiers résultats démontrent une évolution positive de tous les axes de transformation de l’entreprise et des efforts encore à mener pour atteindre le redressement tel que prévu dans le plan de redressement interne d’EDG (PRI) approuvé par les autorités compétentes.

«Le contrat de gestion d’une durée de 4 ans, signé en octobre 2015, liant EDG au groupement veolia-Seureca a pour objet le redressement des performances techniques et commerciales, et vise la transformation de l’entreprise à travers tous ces leviers: renforcement des capacités, gouvernance, restructuration et la modernisation des outils de l’entreprise », explique M. Abdenbi Attou.

Dans cette même lancée, l’Administrateur a indiqué que sur le plan de la performance commerciale, des réalisations au niveau du  »service client » ont été concrétisées pour répondre aux principaux enjeux du contrat.

Pour les populations, dit-il, cela représente 61.000 compteurs posés et raccordés afin de mieux maîtriser les consommations et réduire les problèmes de facturations au forfait, la remobilisation des équipes commerciales, la mise en place d’outils de suivi ont permis d’augmenter de 78% les encaissements, soit une augmentation de 5 points du taux de recouvrement (passage de 77% en 2015 à 82% en 2017) et des ventes de 68% contribuant ainsi au redressement du secteur.

En outre, une opération de recensement de l’ensemble du parc clientèle aurait démarré à Conakry en 2017 et devra continuer courant 2018. Ce projet devra, rassure-t-il, aboutir à la mise à jour de la base de données clients et éliminer les fraudes sur le réseau grâce à une normalisation des branchements et à une pose de compteurs qui s’en suivront.

«En 2018, de nouvelles améliorations verront le jour comme de nouveaux services pour faciliter les démarches clients, l’ouverture d’une agence  »grand comptes » et d’un guichet unique promoteur, la mise en place d’un centre service client venant renforcer et compléter l’actuel centre d’appel ALLO EDG », conclut-il.

Il est à noter qu’en 2 ans, EDG a réduit le temps de coupures de 40%, augmenté la production de 44%.

Albert Sovogui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.