Elections en Guinée : les opposants fuient leur défaite (?) face à l’ouragan Alpha Condé

Aussitôt l’annulation du scrutin exigée, les candidats (malheureux ?) poussent encore le bouchon plus loin. Ils viennent d’annoncer leur retrait « de tout le processus électoral ». Depuis hier, jour du vote, ils ne cessent de dénoncer des irrégularités, en menaçant même de ne pas reconnaitre les résultats.

 

Et le premier à prendre la porte, c’est le parti de Sidya Touré, qui a déclaré dans la presse que vu l’ampleur de la fraude qui a particulièrement visé le candidat de l’Union des Forces Républicaines (UFR), notamment dans ses fiefs traditionnels, sa décision est prise.

 

« Pour être en conformité avec la décision solidaire des sept candidats à l’élection présidentielle de ne pas reconnaitre les résultats issus de scrutin du 11 octobre 2015, l’UFR et ses 23 Partis Alliés décident de retirer tous ses représentants du processus électoral en cours notamment dans les commissions de centralisation (CACV) », argumente le parti de Sidya.

Un autre candidat, en ballottage, Papa Koly Kourouma du parti GRUP, a vu représentant rendre le tablier, mettant en cause une mascarade électorale.

 

Mais,  des voix dans la mouvance ne manquent pas d’ironie pour rires à gorges chaudes. Selon eux, comme ce militant rencontré à Kaloum qui tombe l’escarcelle du RPG (un certain Bôbôdi a bien joué), les « opposants fuient leur défaite face au président Alphaz Condé ».

 

Alphonse Léno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.