Football: Luka Modric nommé joueur UEFA de l’année devant Ronaldo et Salah

Le Croate prend date avant l’attribution du trophée de joueur Fifa de l’année et surtout du Ballon d’Or. A défaut d’avoir conquis avec sa sélection le titre de champion du monde, Luka Modric collectionne les titres individuels sur la route du Ballon d’Or. Elu meilleur joueur de la Coupe du monde, le Croate vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid a été nommé ce jeudi joueur de l’année par l’UEFA.

Le jury comprenant 80 entraîneurs de clubs ayant participé aux phases de groupes de la Ligue des champions et de la Ligue Europa, ainsi que 55 journalistes représentant chacune des nations UEFA, l’a préféré aux autres finalistes, Cristiano Ronaldo (ex-Real Madrid/Juventus Turin) et Mohamed Salah (Liverpool).

Trois Français visent le Ballon d’Or

C’est la première fois depuis 2013 et le sacre de Franck Ribéry que la récompense échappe à Cristiano Ronaldo (vainqueur en 2014, 2016 et 2017) ou à Lionel Messi (vainqueur en 2015). Ce trophée honorifique donnera-t-il pour autant le ton des autres prix ? Rien n’est moins sûr. En 2013, par exemple, Franck Ribéry, malgré son trophée de meilleur joueur UEFA, avait dû s’incliner devant Ronaldo et Messi au classement du Ballon d’Or. La Coupe du monde pourrait aussi chambouler le classement. Si Modric a été finaliste, les Français Griezmann (Atlético Madrid), Varane (Real Madrid) et Mbappé (PSG), champions du monde, auront évidemment leur mot à dire. L’attribution du Ballon d’Or, vote réservé aux seuls journalistes, aura lieu en fin d’année.

Avant cela, c’est le trophée de meilleur joueur Fifa qui sera décerné à Londres, le 24 septembre. Outre Modric, Griezmann, Varane et Mbappé, Cristiano Ronaldo, sacré en 2016 et 2017, les Belges Kevin De Bruyne (Manchester City) et Eden Hazard (Chelsea), l’Anglais Harry Kane (Tottenham), l’Argentin Lionel Messi (FC Barcelone) et l’Egyptien Mohamed Salah font partie des dix nommés. Un panel de supporters, de capitaines, de sélectionneurs et de journalistes devra les départager.

Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *