Frank Engel sur la présidentielle : « nous espérons qu’on puisse se souvenir de ce scrutin… »

Le chef observateur de la Mission d’observation électorale de l’Union européenne en Guinée (MOE UE), M. Frank Engel, a présenté les conclusions préliminaires du scrutin présidentiel du 11 octobre 2015.

Selon lui, ce scrutin « démocratique et multipartite » de la Guinée « a été marquée par un important élan de participation des citoyens »

Il a salué le civisme et la maturité des Guinéens, mais aussi leur enthousiasme et leur patience malgré les fortes difficultés logistiques qui ont caractérisé le scrutin.

Sur ce, il a promis que la MOE continuera à évaluer l’impact possible de ces défaillances techniques, durant l’organisation du vote, sur la crédibilité des résultats issus des urnes.

« Le vote s’est déroulé globalement dans le calme et nous espérons qu’on puisse se souvenir de ce scrutin comme d’une étape décisive dans le processus de consolidation des jeunes institutions démocratiques du pays, suite notamment à l’accord politique inter-guinéen du 20 août 2015 », a-t-il lancé.

Et d’ajouter que même s’il est encore perfectible, le cadre juridique guinéen permet d’ores et déjà la tenue d’élections démocratiques en cohérence avec les normes et obligations régionales et internationales.

« La Mission regrette que cette politisation de la CENI ait affaibli, à différents moments clefs des préparatifs du scrutin, ses capacités techniques et son efficacité », déplore-t-il.

Il a souhaité que la CENI puisse renforcer les mesures de transparence au travers de la publication centralisée des résultats détaillés par bureau de vote dès la proclamation des résultats provisoires.

Amara Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.