Gabon : Pascaline Bongo agace ses frères et soeurs

Cinq ans après le décès de son père, dont elle est l’exécutrice testamentaire légale, Pascaline Bongo n’a toujours pas terminé l’inventaire des biens contenus dans l’héritage… Ce qui exaspère certains de ses frères et soeurs.

 

La fille aînée et ex-directrice de cabinet de feu Omar Bongo Ondimba (OBO), Pascaline Bongo, commence à exaspérer une partie, de plus en plus importante, de ses frères et soeurs. L’objet de leur courroux ? Rien à voir avec les relations conflictuelles qu’elle entretient avec le chef de l’État, Ali Bongo Ondimba. Si ses frères et soeurs s’impatientent, c’est que, depuis le décès de leur père, il y a près de cinq ans, la succession de ce dernier n’a toujours pas été ouverte. Considérée comme la gestionnaire de la fortune et des biens d’OBO, dont elle est la seule à connaître, dans le détail, l’étendue, et exécutrice testamentaire légale, Pascaline se défend en prétextant d’un nécessaire inventaire à réaliser. Mais cinq ans, pour un inventaire, cela semble bien long aux yeux d’une partie de la fratrie…

Lire l’article sur Jeuneafrique.com : Gabon | Gabon : Pascaline Bongo agace ses frères et soeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.