Grève des enseignants: après 3 semaines, vers une année blanche en Guinée?

La grève lancée par le syndicat des enseignants serait loin de connaitre un dénouement. Etat et syndicaliste la carte dure, ne privilégiant aucune négociation. Et la paralysie continue dans les écoles après maintenant 3 semaines.

Aucune négociation n’a encore été lancée autour de la plateforme revendicative du syndicaliste Aboubacar Soumah et ses camarades du SLECG qui ont décidé, en dépit des pressions, d’aller jusqu’au. Une situation compliquée davantage par la décision de l’opposition d’organiser une journée  »ville morte » et des manifestations de rue.

A Conakry et ç l’intérieur du pays, les écoles sont fermées, et les parents d’élèves craignent une année blanche. Le rebelle et la belle se jouent-ils de l’éducation des enfants ? A suivre…

Amara Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.