Guinée: Alpha Condé fait  »enlever » un syndicaliste à l’aube!

Participant à une conférence de jeunes entrepreneurs dans un hôtel, le chef de l’Etat guinée avait menacé de faire arrêter un « petit syndicaliste » qui « sème des troubles à Boké ». Tôt dit, fait! Le jeune secrétaire général adjoint de l’Union général des travailleurs de Guinée (UGTG), Aboubacar Sikidi Mara, a été arrêté alors qu’il est mission de travail dans la zone minière de Boké, à l’aube du dimanche 6 mai.

Pour des observateurs, c’est un jour non ouvrable, mais l’heure indiquée pour son arrestation n’est pas co,nforme à la loi. Et un fouineur d’ironiser que c’est un « enlèvement ». Il a été déposé à Conakry, puis présenté mardi 8 mai au procureur général près le Tribunal de première Instance de Dixinn.

Et les choses allant si vite, il a été tout de suite placé sous mandat de dépôt avant d’être logé à la Maison centrale de Conakry.

Son avocat, Me Yomba Kourouma, est incosolable. Et parle simplement de « prisonnier personnel du chef d’Alpha Condé ».

Selon lui, le syndicaliste Mara a vu sa détention confirmée que le président de la République a voulue.
« M. Mara a été enlevé par les autorités qui n’ont ni le titre ni le droit, moins encore la qualité en occurrence le gouverneur de la région administrative de Boké qui a reçu l’ordre impératif du chef de l’Etat d’enlever Aboubacar Sidiki Mara qui était en plein exercice de ses activités syndicales », se lâche-t-il sur guineenews.

Alfa Sow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *