Guinée: fin de la mission conjointe du Programme Environnement et Développement Durable et du PNUD

La Mission conjointe du PNUD et du Programme Environnement et Développement Durable est l’un des quatre programmes du PNUD qui vise à relever les défis liés à la gestion durable de l’environnement et l’adaptation au changement climatique a pris fin le dimanche 9 Juillet 2017 par les étapes de Gaoual et Dubréka.

La visite des exploitations agricoles dans la préfecture de Gaoual, appuyées par le Projet Renforcement de la résilience des moyens d’existence des communautés agricoles face au changement climatique des préfectures de Gaoual-Koundara-Mali (REMECC) GKM, a permis de faire le suivi des interventions des projets du PEDD et d’apprécier leur évolution et de discuter avec les bénéficiaires, recenser les contraintes dans la mise en œuvre, partager les observations et prodiguer des conseils.

Partout les bénéficiaires ont exprimé leur satisfaction et déploré le manque d’eau et le retard dans la disponibilité des fonds. Les clôtures grillagées du Projet REMECC suscite encore un grand engouement à Gaoual notamment dans les villages de Woton, Kony, Kounsitel, Koumbia et Wendu Mbour, dû à leur impact positif dans la préservation des activités agricoles des bénéficiaires et de l’environnement.

Dans ces parcelles, les bénéficiaires s’adonnent à des activités agro-silvo pastorales, la culture du maïs, du manioc et de l’acajou. La mission conjointe conduite par Hadja Hawa Diallo, Conseillère juridique de Mme la Ministre de l’environnement accompagnée du Directeur du Bureau de la stratégie et développement (BSD), Mr Sékou Gaoussou Sylla, a félicité les bénéficiaires pour leur engagement et les résultats atteints avant de vendre auprès des bénéficiaires et des autorités locales, l’idée du projet Bio gaz pour l’installation des bio digesteurs.

Les femmes bénéficiaires de Gaoual ont applaudi et exprimé leur total adhésion à ce nouveau projet avant de solliciter la reprise des activités de la radio communautaire de Koumbia, très utile pour la sensibilisation et la vulgarisation des messages et techniques agricoles pour les paysans de la localité.

La dernière étape de cette mission conjointe de terrain a été consacrée à la visite des activités de l’ONG Association pour le Développement et l’Insertion Sociale (ADIS), dirigée par Mme Sylla Hadja Fatoumata Cissé, financées dans le cadre du Programme de micro financement du FEM. Cette ONG bénéficie d’une subvention pour la mise en œuvre du Projet d’autonomisation des femmes par le biais de la valorisation de la diversité biologique dans le District de Soubétidé, Sous-Préfecture de Tanènè Préfecture de Dubréka.

La Mission conjointe à travers une visite guidée de la bénéficiaire, a pu apprécier tout le processus de production et à travers la mécanisation le broyage des fruits du palmier après cuisson, le concassage des noix de palmistes et le broyage des noix de palmiste de la production de l’huile de palme et palmiste. Un processus qui a permis d’atténuer la coupe abusive du bois de chauffe dans le District de Soubétidé, réduire considérablement le temps de production de l’huile de palme et rendre les femmes plus autonomes.

Outre la production, la formation 35 planteurs principalement des femmes et l’organisation de plusieurs séances de sensibilisation et ’information sont à mettre à l’actif de cette ONG. Parmi les contraintes énumérées par Mme Fatoumata Cissé, il y a l’éloignement des lieux de collecte des noix de palmiste, le manque de moyens de transport des régimes de palme et de noix de palmiste et l’Insuffisance et/ou manque accru d’eau potable dans le district de Soubétidé.

De façon générale la Mission conjointe consacrée à la visite des activités du projet REMECC, du projet Bio Gaz avec les bio digesteurs et des projets avec les subventions FEM (Fonds Mondial pour l’Environnement) s’est dite satisfaite du niveau de réalisation des activités du Programme environnement et développement durable et de la capitalisation des bonnes pratiques dans les zones visitées et a pris bonne note, des doléances et observations des bénéficiaires avant d’émettre quelques recommandations.

 

Transmis par Pnud-Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.