Haine, violence et offense: Balai citoyen épingle des proches d’Ousmane Gaoual Diallo

La cellule Balai citoyen de Guinée porte plainte contre des proches du député de Gaoual, Ousmane Diallo, « pour propos incitant à la haine, à la violence et offense ».

Il s’agit notamment de jeunes communicants sur les réseaux sociaux, Thierno Abdoulaye Diallo, Barrack Tall (Jaimeousmane Gaoual Diallo), Maii Kadidja Bah (Jaimeousmane Gaoual Diallo), Mamadouba Soumah et un homme de média Alpha Diallo Directeur de publication de NewsGuinée.

Le Balai citoyen qui a posté un communiqué sur sa page facebook pour annonncer cette plainte, dit assister depuis un moment en Guinée à une utilisation abusive de l’outil internet notamment les réseaux sociaux.

« Cette attitude n’est pas sans conséquence sur la quiétude et sur le tissu social déjà en lambeau. Cette forme d’incitation à la haine et à la violence est constitutive de délit prévu par la Constitution en son article 04, puni par le nouveau code pénal en son article 856 et la loi 037 relative à la cybercriminalité et la protection des données à caractère personnel en son article 31 », explique-t-on.

La Cellule Balai Citoyen, une plateforme de la société civile qui se dit soucieuse du maintien de la paix et de la sécurité en Guinée se lève ainsi contre « ce comportement délictuel » constitutif de menace pour la paix.

Mais elle souhaite vivement qu’une action judiciaire et dans les meilleurs délais, soit engagée pour des gens répondent de leurs actes.

Elle promet également, avec détermination indéfectible, de poursuivre devant les juridictions compétentes toute personne qui entraverait aux lois de la République dans l’optique de consolider la quiétude sociale et la paix en Guinée.

Alfa Sow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.