Hamdallaye: Le siège du RPG-Arc-en-ciel rouvre après 5 jours de fronde

Le parti au pouvoir (RPG-Arc-en-ciel) a rouvert hier mercredi son siège social à Hamdallaye et son QG à la Minière, fermés depuis cinq jours après une protestation de militants à la suite de la formation du nouveau gouvernement dans lequel plusieurs anciens ministres ont été reconduits, a appris Conakryinfos de sources proches du parti.

Cette décision a été prise par la direction du parti à la suite d’une déclaration lue par Souleymane Kéita, se réclamant porte-parole de la jeunesse en lieu et place du secrétaire général de la jeunesse du RPG-Arc-en-ciel, Bany Sangaré.

« Les jeunes du parti n’ont nullement l’intention de s’opposer à la décision du président Alpha Condé qui a reconduit dans le gouvernement certains anciens ministres dont les noms ont été cités samedi lors de la manifestation des jeunes », a indiqué Souleymane Kéita.

De sources concordantes, cette déclaration lue devant les médias publics est loin de faire l’unanimité au sein de la jeunesse du parti où le groupe des frondeurs campent sur leur position en attendant le retour du président Alpha Condé qu’il souhaiterait rencontrer pour lui faire part de leur ‘’frustration’’ de la composition du gouvernement dit de ‘’mission’’.

En outre, poursuivent les mêmes sources, le groupe des frondeurs accusent certains ministres cités (Tata Vieux, Ibrahima Kourouma…) le jour de la protestation devant le siège du parti au pouvoir, de manipuler à l’aide de l’argent le groupe dirigé par Souleymane Kéita par la lecture d’une déclaration au nom de toute la jeunesse du parti. Alors que, soutiennent-elles, les avis restent toujours mitigés sur la présence de certains ministres dans le nouveau gouvernement.

Selon un militant du parti au pouvoir, l’absence des ressortissants de Siguiri dans le nouveau gouvernement a sérieusement ébranlé la cohésion et l’unité du RPG-Arc-en-ciel dont les ténors, n’ayant pas été membre du gouvernement, ont tous rejoint l’Assemblée nationale.

De l’avis de nombre d’observateurs et d’analystes de la politique guinéenne, le RPG-Arc-en-ciel est loin de retrouver sa sérénité après l’incident du samedi dernier dans lequel le portail de son siège a été barricadé par des jeunes, empêchant ainsi la tenue de l’assemblée hebdomadaire du parti.

Après tous les remous que connait actuellement le RPG-Arc-en-ciel à la veille des élections communales et communautaires, les yeux sont rivés ce samedi sur le siège du parti au pouvoir à Hamdallaye pour la reprise de l’assemblée générale hebdomadaire du parti.

Ouvrira, ouvrira pas !

Attendons de voir.

 

Conakryinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.