Jeunes de l’axe AKHADAN (UFDG):  »désormais nous répondrons au coup pour coup »

0
903

Depuis l’annonce des manifestations par l’opposition guinéenne, projetées pour le 02 Août 2017, l’appel à la mobilisation de Cellou Dalein Diallo remue sérieusement les militants et responsables à la base de l’UFDG. Toutes les rencontres préparatoires grouillent de monde, on a tendance à se confondre entre les réunions des responsables et les assemblées générales.

L’Assemblée Générale de ce Samedi, 15 Juillet 2017 en est une parfaite illustration. Une mobilisation sans précédent. Le siège du parti à Commandanya était plein à craquer. De l’intérieur comme de l’extérieur du grand hangar en construction, des militants sont massés, décidés à accompagner la lutte que mène leur parti.

Les artistes et les communicateurs du parti, aussi fortement mobilisés que les militants ont fait montre de grandes aptitudes pour expliquer les raisons de la marche du 02 Août et les dispositions prises pour une réussite totale.

Des responsables du parti, venus de l’intérieur du pays et de l’étranger, ont participé à cette grande randonné hebdomadaire. Nombreux parmi eux, en prenant la parole, ont exprimé leur réjouissance d’être présent en ce moment à Conakry et de participer aux préparatifs et à la grande marche.

Comme lors de toutes les assemblées hebdomadaires, la séance de présentation des nouveaux adhérents a marqué les esprits et ébloui les militants de l’UFDG. Ce fut le retour de Freeman et son staff, une dizaine de jeunes de l’axe. Ils étaient partis « tenter leur chance » auprès des NFD. Ils ont découvert qu’on ne peut rien comparer à l’UFDG. Ce fut aussi un moment de joie des militants d’applaudir la présentation d’un des membres fondateur du RPG, Moussa III Camara, qui a décidé de rejoindre les rangs de l’UFDG, en raison du charisme de son président.

Bref, le temple de la démocratie était on ne peut mieux rempli. Il n’y avait pas estrade mieux garnie que celle-ci pour offrir à Mamadou Ciré Diallo, le coordinateur du grand mouvement qui regroupe les jeunes de l’axe, de vider son sac.

«Demain nous serons à Kaloum. A ceux qui nous traitent de terroristes, si vous nous provoquez, vous aurez la terreur jusque dans vos derniers retranchements. Vous aurez l’occasion de savoir que nous ne sommes pas des terroristes mais des frustrés de votre façon de gérer le pays. A ceux qui insinuent que l’UFDG est un parti isolé, rendez-vous le 02 Août 2017 pour démontrer aux uns que c’est une erreur que de se comparer à Cellou Dalein Diallo et aux autres que ce sont seulement par carence en militants qu’un parti ou son leader peut être isolé. Désormais, nous répondrons au coup pour coup. Nous permettrons plus à des pseudos politiciens dire des insanités sur notre parti ou sur le président Cellou Dalein Diallo… » a martelé avec hargne le patron des jeunes de l’axe.

C’est après tant d’animation, tant de discours engagés que Cellou Dalein Diallo est invité à prendre la parole. Le chef de file de l’opposition ne s’en prive pas. Surtout dans une telle mobilisation. Cellou Dalein Diallo, remercie les journalistes pour leur assiduité aux AG de l’UFDG et met les points sur quelques « i ».

Il apporte la précision que Cellou construit des ponts. Il n’en détruit pas. Pour ceux qui ne le savent pas. Dans un discours très musclé, le président de l’UFDG rassure que les guinéens peuvent continuer compter sur l’UFDG pour gagner le pari de l’Etat de droit. Il appelle à une mobilisation inédite pour la réussite du meeting de Kaloum du 16 Juillet…

LU SUR ufdgonline.org

Comments

comments

NO COMMENTS

Commentaire

*