Justice: quand le bouillant Bantama Sow nargue les responsables de l’UFDG

0
245

La guerre par médias interposé fonctionne bien entre la mouvance présidentielle et l’opposition guinéenne, notamment avec l’Ufdg de Cellou Dalein Diallo. Accusé de tenir des propos outranciers en qualifiant le principal parti de l’opposition de parti terroriste, Bantama Sow, le ministre chargé de mission à la présidence guinéenne, est menacé de répondre devant la justice.

L’homme, connu pour ses becs chauds contre l’Ufdg, irait en découdre avec ce parti le 9 août prochain au tribunal. Il a nargué, ce 15 juillet 2017, la formation politique de Cellou.

« Je vous promets que Bantama Sow n’ira pas avec un avocat. Je viendrai démontrer que l’UFDG terrorise les Guinéens. Je vais sortir des vidéos dans lesquelles les militants de l’UFDG exhibent des coupe-coupes, des bâtons et des cailloux. Je vais exhiber ces vidéos dans lesquelles des véhicules de la gendarmerie sont incendiés, des policiers et gendarmes sont blessés. Un parti qui brûle les véhicules de la police, qui blesse des policiers comment on l’appelle ? Depuis 1993, le RPG n’a jamais organisé une manifestation dans laquelle un policier a été attaqué, le RPG n’a jamais organisé une manifestation dans laquelle un gendarme a été blessé », défie-t-il.

Il a juré de prouver à l’opinion que l’UFDG, à sa tête Cellou Dalein, est un géant aux pieds d’argiles.

« Je vous donne rendez-vous à la justice de Mafanco. Je démontrerai que Cellou est un danger pour la Guinée, il veut diviser la Guinée, il a cultivé la violence », promet-il.

Amara Camara

Comments

comments

NO COMMENTS

Commentaire

*