Kassory Fofana en Haute-Guinée: test de légitimité dans le fief du RPG ?

A sa nomination comme premier ministre, les fouineurs ont vu en Ibrahima Kassory Fofana, un certain successeur du président Alpha Condé, d’abord à la tête du RPG arc-en-ciel, ensuite pour la magistrature suprême en 2020. Des observateurs ne voient pas de potentiels « dauphins » présidentiables charismatiques dans le parti au pouvoir.

Pour beaucoup, d’autres hypothèses militent en faveur de Don Kass: le chef de l’Etat guinéen l’a propulsé au devant de la scène internationale en s’occupant des grands investissements et le partenariat public-privé.

Aussi, le président de Guinée pour tous a tué le GPT dans le ventre du RPG. En le faisant, les langues fourchues qui seraient les secrets des deux hommes jurent, la main sur le palpitant, Kassory avait une garatie certaine. A en juger la gestion de la crise née de l’augmentation du prix du litre du carburant à la pompe par Don Kass, le « fusible », quand le locataire de Sékoutouréyah a préféré faire profil bas.

Aujourd’hui en tournée dans le fief traditionnel du RPG, Kassory pour beaucoup est en quête de légitimité et de popularité à la base. L’accueil qui lui est réservé jauge le test. Car Kassory a opté pour cet exercice de rassurer, en se présentant comme envoyé spécial du président du parti.

« Le professeur Alpha Condé m’a demandé de commencer par Siguiri, parce que Siguiri, c’est la capitale du RPG. C’est un pèlerinage pour moi de venir à Siguiri, un pèlerinage de visiter le temple RPG », dit-il.

Bref, « Siguiri est dans le cœur du Prof Alpha Condé ». Même refrain à Kankan où il a esquissé des pas de danse mamaya et Kourouma où un momument est érigé à la mémoire du célèbre écrivain Camara Laye.

Réussit-il? Attendons de voir…

ZZ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *