La Mecque : voici comment l’Arabie saoudite enterre les victimes de la bousculade meurtrière

Depuis quelques jours, le monde musulman est sous le choc. La tragédie la plus meurtrière depuis vingt-cinq ans a endeuillé le grand pèlerinage dans le premier lieu saint de l’islam, jeudi 24 septembre, jour de la fête de l’Aïd.

A Mina où a lieu le rituel de la lapidation, les fidèles devaient jeter des pierres sur des stèles symbolisant Satan – qui a été touchée. La raison avancée, sinon la cause, relèverait de la rencontre entre deux flux de pèlerins, l’un quittant le site de Jamarat où a lieu ce rituel, l’autre arrivant en sens inverse le long d’une rue de 12 mètres de large.

Ce qui aurait provoqué une catastrophe au bilan extrêmement lourd : 717 morts et 863 blessés.

Mais en plus de ce bilan macabre, c’est l’image des enterrements qui choque encore, tant les autorités saoudiennes en feraient avec beaucoup de mépris. Des âmes sensibles se sont déchaînées sur les réseaux sociaux pour déplorer et dénoncer cette manière d’accompagner ces fidèles à leurs dernières demeures, entachés dans des fosses communes.

Lisa Bangoura

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.