Lancinè Camara fait de grosses révélations:  »Tibou Kamara a trempé dans les crimes de Yahya Jammeh »

Tibou Kamara, actuel ministre conseiller personnel du chef de l’Etat guinéen ne serait pas aussi sain qu’il se présente. Lancinè Camara, le présidant de l’Union internationale des journalistes africains (UIJA) a fait des révélations sur lui, le mercredi 15 novembre 2017, à l’occasion d’une conférence-débat qu’il a animé à Conakry.

L’homme qui en veut beaucoup à Tibou pour son  »passé », a confié à la presse qu’il pensait que l’arrivée du professeur Alpha Condé  au pourvoir depuis 2010 serait synonyme de rupture avec les tares du passé, surtout des acteurs des régimes passés qui ont plus contribué à plonger le pays de de le servir.

Selon Lancinè Camara, le président Condé qui a fait la France comme eux, sait pertinemment travailler en se levant tôt le matin pour être à l’heure, avec les hommes compétents.

« J’ai cru qu’Alpha Condé allait appliquer cette règle de rigueur d’équipe, de morale et de compétence. Mais malheureusement, ce n’est pas le cas », dit-il de la gouvernance du premier magistrat de la Guinée.

Et le présidant de l’Union internationale des journalistes africains a fait de grosses révélations crues en promettant même un débat contradictoires avec des preuves.

«Je cite le cas de Tibou Kamara, comme un exemple. Moi je connais parfaitement la dame Bensouda qui est à la tête de la CPI. Je lui ai dit comment se fait-il que vous, en tant que magistrat, prenez tous les criminels comme Charles Taylor et autres, les traduire devant la CPI, et laisser Yahya Jammeh. Il n’est pas à la CPI. Elle m’a dit ce que Tibou Kamara qui est avec votre présidant Alpha Condé a mangé avec Yahya Jammeh. Il a pris beaucoup d’argent avec le présidant Yahya Jammeh. Comment ce Tibou Kamara qui a trempé dans les crimes en Gambie, qui s’est enrichi illicitement, peut devenir l’un des conseillers le mieux écouté d’Alpha Condé ? », s’interroge-t-il.

« Vous croyez qu’un bon journaliste peut cautionner cela? C’est comme si je disais à un Charles Taylor qui a fait du mal au Liberia de venir maintenant travailler pour nous. Donc Tibou Kamara, je ne dis pas qu’il faut lui mettre en prison. Mais il faut l’écarter du pouvoir. Qu’est-ce qu’il pourra apporter? Si Tibou Kamara prend demain le pouvoir, c’en est fini pour la démocratie, pour la justice. Il va tout faire pour prendre tous les marchés, il va s’entourer de criminels et nous allons nous retrouver avec un pouvoir criminel », peste Lancinè Camara.

Et de poursuivre: « je ne veux pas qu’en 2020 qu’il y ait un pouvoir criminel. Et je demande aux journalistes, il faut que ce soit le meilleur en 2020 qui gouverne ce pays. Levez-vous maintenant car 2020 c’est bientôt. Battez-vous pour que le meilleur guinéen bâtisseur, rassembleur, qui peut lutter contre l’esprit ethnique soit élu en 2020. C’est pourquoi cette conférence de presse. Je la ferai à Bamako, à Dakar, à Abidjan et un peu partout. Je suis totalement contre Tibou Kamara, parce qu’il a trempé dans les crimes de Yahya Jammeh, parce qu’il a pris beaucoup d’argent avec lui, parce que c’est lui, à un moment donné, qui était l’un des conseillers écouté de Yahya Jammeh et Yahya Jammeh a fait du mal à la Gambie », accuse-t-il.

Sans modestie, le présidant de l’Union internationale des journalistes africains (UIJA) dit avoir une dent contre Tibou Kamara.

« Il aurait pu dire à Yahya Jammeh de démissionner bien longtemps. Celui-ci a fait plus de 20 ans de pouvoir, il n’a fait que mettre la Gambie à genoux. Alors comment voulez-vous que quelqu’un qui a trempé dans ces crimes là deviennent un ministre écouté en Guinée. Et que moi journaliste libre et totalement sûr de ce que je dis, pourquoi voulez-vous que je cautionne cela? Au nom de quoi? De quelle bêtise? Alors vous voulez que la Guinée, mon pays, retrouve la situation du camp Boiro et beaucoup d’autres. Il faut l’éviter, nous sommes en 2017. Il faut qu’en 2020 ce soit le décollage de notre pays sur le plan juridictionnel, économique et du savoir », s’interroge-t-il.

Enfin, le conférencier estime que Tibou Camara doit répondre des crimes commis sous le régime de Yahya Jammeh.

« J’ai des preuves et je peux le prouver. Noter bien sur vos miroirs, dans mes yeux, Tibou Kamara était l’un des conseillers de Yahya Jammeh. Si ce présidant a été renversé, Tibou Kamara est presque renversé. Pourquoi il vient se ressourcer en Guinée et pourquoi permettre à Tibou Kamara de venir faire la loi après tout ce qu’il a commis en Gambie? Je refuse. Je le dit haut et fort: je suis prêt à inviter Tibou Kamara à débattre avec lui quand il veut où il veut avant que je ne parte », conclut le journaliste.

Alfa Sow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.