Le préfet M’Bopp Camara de N’Zérékoré : « Je suis surpris que la politique nous amène à nous s’entretuer »

Les affrontements politiques survenus dans la capitale régionale de la Forêt, N’Zérékoré, préoccupent les autorités administratives locales. Loin de connaitre un épilogue heureux à cause de vives tensions qui y seraient encore perceptibles, le préfet Aboubacar M’Bopp Camara, s’est levé.

Et pour cause, les dégâts et les blessés enregistrés sont inacceptables.

Chez nos confrères de mediaguinee, il a déclaré : « Je suis surpris que la politique nous amène à nous s’entretuer. La politique c’est quoi ? C’est que chacun choisisse sa voix pour dire que moi je peux faire cela pour mon pays », déplore-t-il.

Pour le préfet de N’Zérékoré, la politique ne devrait pas consister à diviser les Guinéens.

« On a vécu dans ce pays sans problème. Mais aujourd’hui, on est dans une situation très grave. S’attaquer à une maison, aller brûler la maison de ton prochain, prendre le fusil, on a 29 cas de blessures par fusil », dénonce-t-il.

« Je vous ai appelé pour qu’on se lève tous, qu’on parle à nos structures et à nos populations », lance M’Bopp à ses cadres et forces de sécurité au cours d’une réunion de crise.

 

 

Alphonse Léno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.