Lomé: Oyé Guilavogui à la 11è session du Conseil d’Administration de l’ARSTM (discours)

Lomé, le 1er Mars 2018 – Chers collègues, membres du Conseil d’Administration de l’Académie Régionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM) ;

Monsieur le Directeur Général de l’ARSTM ;

Mesdames, Messieurs les membres du comité des Experts ;

Mesdames, Messieurs les Participants à vos rangs et grades respectés.

Je voudrais tout d’abord, au nom de l’ensemble des délégations ici présentes, adresser nos r remerciements et notre gratitude au peuple et au Gouvernement Togolais, pour l’accueil chaleureux qui nous a été réservé depuis notre arrivée dans cette belle et hospitalière ville de Lomé et aussi pour toutes les facilités mises à notre disposition.

Je tiens aussi à féliciter nos collègues Togolais pour l’excellente qualité de l’organisation de cette réunion.

Chers collègues,

Mesdames, Messieurs ;

La présente session se tient au lendemain de la célébration du 30ème anniversaire de l’Académie, événement placé sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur le Président Denis Sassou Nguesso, du Congo.

A cette occasion, plusieurs activités avaient été organisées dont des panels de discussions avec la participation d’éminentes personnalités, d’organisations internationales et d’opérateurs du secteur maritime et portuaire.

Les débats qui se sont déroulés autour des thématiques sur des sujets actuels du monde maritime ont mis en relief l’importance de l’ARSTM au moment où le secteur maritime et portuaire est appelé à jouer un rôle de plus en plus important au sein de nos économies.

Il est également apparu la nécessité de doter l’Académie, de moyens techniques et financiers conséquents, lui permettant d’accomplir efficacement les missions qui lui sont dévolues. Sur ce point, nous devons reconnaitre que des défis importants restent à relever notamment en ce qui concerne le paiement régulier de nos contributions au budget de l’Académie.

C’est pourquoi, durant l’exercice du mandat que vous avez bien voulu me confier, je me suis employé à sensibiliser nos Etats sur la nécessité qui s’attache au règlement de cette épineuse question.

Il y va de notre crédibilité et de la survie de notre institution.

Malheureusement, force est de reconnaitre que les espoirs nés des promesses de paiement sont restés sans lendemain.

Et n’eut été le soutien inestimable et constant du pays hôte, la République sœur de Côte d’Ivoire et de certains partenaires techniques et financiers, l’avenir de notre institution serait fortement compromis.

Je voudrais en votre nom leur traduire notre reconnaissance et notre gratitude.

Par ailleurs, il vous souviendra que lors de la 10ème session tenue à Conakry, nous avions encouragé la Direction Générale à redoubler d’efforts et d’imagination pour identifier des sources de financement complémentaires et réduire ainsi la trop forte dépendance aux contributions des Etats dont le recouvrement devient de plus en plus hypothétique.

Je voudrais à cet effet, féliciter le Directeur Général et tous ses collaborateurs pour les résultats obtenus dans ce sens et clairement reflétés dans le rapport d’activités.

Chers collègues ;

Conformément au règlement intérieur de notre conseil, mon mandat de Président du Conseil d’Administration est sur le point de s’achever.

Au moment où je m’apprête à passer le relais à mon frère et ami Ninsao du Togo, je voudrais vous remercier du fond du cœur, pour le soutien que vous m’avez apporté au cours de ces douze derniers mois.

Je remercie également le Directeur Général de l’Académie et ses équipes pour la bonne collaboration que nous avons développée durant mon mandat.

Chers collègues ;

Mesdames, Messieurs ;

Je demeure convaincu que la présidence de notre conseil est en de bonnes mains.

Nous connaissons les qualités professionnelles du Ministre Ninsao GNOFAM et surtout l’attachement des autorités Togolaises, singulièrement du Président Faure Ngassingbe à l’intégration de nos Etats par la promotion d’institutions régionales fortes au service de nos Peuples. Ces atouts seront d’une grande utilité pour l’ARSTM. C’est pourquoi, j’invite la Direction Générale à ne ménager aucun effort pour faciliter l’accomplissement de la mission du Président du Conseil d’Administration entrant.

Je voudrais à cet égard lui dire qu’il pourra compter sur le soutien sans faille de la République de Guinée.

Vous me permettrez enfin de présenter ma démission et de remettre en même temps au nouveau Président du Conseil d’Administration, le fanion et le maillet de l’ARSTM, tout en lui formulant mes vœux ardents de réussite dans l’accomplissement de son exaltante mission, pour le plus grand bien de l’ARSTM.

Je vous remercie

Oyé Guilavogui
Ministre d’Etat, Ministre des Transports

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.