Manifestations reportées: quand le premier ministre Kassory fait plier l’opposition guinéenne!

Le premier ministre guinéen, Ibrahima Kassory Fofana, a attendu les dernières heures pour faire reculer l’opposition guinéenne qui menace de reprendre les manifestations de rue jeudi 19 juillet en Guinée.

Sa stratégie? Une « lettre » adressée aux organisateurs de la manifestation. Après une réunion ce mercredi, l’opposition livre le contenu et plie.

« Il a réitéré la volonté de son gouvernement de travailler à trouver des solutions rapides par rapport aux questions en débat. C’est par exemple le contentieux électoral qui doit trouver une solution équitable, les prisonniers, les élus de l’opposition. Cette dernière doit trouver sa solution de manière imminente. Il y a également la question d’assistances, d’indemnisation des familles de victimes des manifestations politiques. Le Premier ministre a promis d’utiliser son gouvernement pour que des solutions à ces questions soient trouvées de manière rapide. Nous avons échangé sur ce que nous avons considéré comme des acquis malgré tout », déclare Dr Faya Millimouno.

L’opposition apprécie également les avancées relatives à la loi sur la CENI qui a été adoptée et l’audit du fichier.
« Nous avons décidé de reporter, de quelques jours, la manifestation qui devait avoir lieu demain, jeudi.

Mais ce repli de l’opposition ne serait « pas un signe de faiblesse », rassure Cellou Dalein, le président de l’UFDG.
« Dès qu’il y a une opportunité d’obtenir la satisfaction de nos revendications par le dialogue, on met le gouvernement à l’épreuve. Ce n’est pas une faiblesse », tente-t-il de convaincre.

 

Lisa Bangoura

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *