Boffa: Deux milliards de dollars de devis pour la construction d’une raffinerie de pétrole

La reprise de la construction d’une raffinerie de pétrole dans la préfecture de Boffa (située à plus de 150 km au nord de Conakry) coûtera 2 milliards de dollars, a déclaré vendredi, Ahamed Haidara, administrateur de la société « Herman Trading limited » en charge de la réalisation du projet.

Selon les études de faisabilité du projet, cette raffinerie de pétrole aura une capacité de production de 6 000 barils par jour durant la première phase, 24 000 barils par jour pour la deuxième phase, avant d’atteindre 150 000 barils de pétrole brut par jour à partir de la cinquième année.

Le projet prévoit également la construction de deux centrales thermiques d’une capacité de 50 MW, chacune pour alimenter la raffinerie à hauteur de 60 MW et fournir éventuellement de l’électricité aux populations environnantes de Boffa.

En 2011, le premier ministre Mohamed Saïd Fofana avait procédé à la pose de la première pierre pour le démarrage des travaux de ce vaste chantier d’exploitation de l’or noir en Guinée. Toutefois, à cause des troubles sociaux dus aux mouvements de grèves répétés et des vagues de contestations enregistrés dans tout le pays, les travaux avaient été interrompus.

Un terrain d’environ 200 hectares a été octroyé par les autorités préfectorales de Boffa pour abriter les installations de la raffinerie, dont la construction permettra la création de plus de 5 mille emplois pour les jeunes guinéens.

Le financement étant déjà bouclé, a rappelé M. Haidara, les partenaires anglais, américains, chinois et guinéens seraient à pied d’œuvre pour la relance des travaux techniques d’exécution dans un bref délai.

 

In Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.