Mines: Vers la relance de l’usine d’alumine Rusal-Friguia ?

Dans le cadre des préparatifs de la relance de l’usine d’alumine Rusal-Friguia, la société Rusal a déployé actuellement une équipe de spécialistes Russes et Guinéens pour faire l’audit des installations de l’usine. Parallèlement, Rusal a lancé les travaux de réhabilitation du chemin de fer.
Les travaux de réparation du chemin de fer et l’audit de l’unité industrielle Friguia ont débuté le 28 Septembre 2015. L’audit se poursuivra pendant 10 jours afin de ressortir l’état réel et actuel de l’usine.

Ces spécialistes prendront pour base le précédent audit réalisé par Rusal sur demande du Ministère des Mines et de la Géologie. Cette étude, il faut le rappeler, avait permis de présenter un document complet de préfaisabilité avec deux options.

La première proposait la construction d’une nouvelle usine et la seconde retenue par les autorités guinéennes, portait sur la rénovation partielle de l’usine sur une période plus courte.

S’exprimant sur les ondes de la « Voix de Fria », une radio privée locale, sur les mobiles de la présence de la mission d’experts russes et guinéens à l’usine d’alumine Rusal-Friguia dans l’optique d’une éventuelle relance de ses activités, le directeur des relations publiques de Rusal/Guinée Yuriy Grigoryev dira « Ce n’est un secret pour personne, l’état actuel de l’usine et de ses installations portuaires et ferroviaires laisse à désirer. Cela veut dire que l’équipe de spécialistes sous la direction de M. David Camara, DGA doit s’activer pour auditer toutes les installations afin d’élaborer une étude de faisabilité complète et définitive vers le printemps 2016».

Il vous souviendra que depuis le 04 avril 2012 dernier, l’usine de Friguia est fermée par la volonté de syndicalistes suite à une grève sauvage jugée illégale par le tribunal de Mafanco. La présence de cette équipe de spécialistes guinéens et russes pour faire l’audit de l’usine est un véritable espoir pour les populations de Fria.
De son côté le directeur général adjoint de Rusal-Friguia, M. David Camara, invité de l’émission ‘‘Zoom sur le secteur minier’’, a décrit l’audit comme une « aubaine pour l’usine et la ville de Fria exprimant au passage que celui-ci se heurte à une réaction très positive de la part des travailleurs et que tous se sont engagés à accompagner la démarche »

Rappelons que malgré la fermeture de l’usine en 2012, Rusal n’a jamais quitté la préfecture. Pour preuve juste pour la consommation énergétique, Rusal a déboursé en trois ans le montant de 21.5 millions de dollars. La société a continué de payer l’assistance aux travailleurs et approvisionne l’hôpital Rusal. Aujourd’hui la société fait d’une pierre deux coups, lancer les travaux réhabilitation du chemin de fer et faire les audits de installations afin de préparer une éventuelle relance de l’usine Friguia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.