Le « rebelle » au palais doré de Sékoutouréyah:  »Sy Savané est classé, c’est fini ! » (Soumah)

Le désormais secrétaire général du SLECG à l’origine de la grève des enseignants, Aboubacar Soumah, a été reconnu par le chef de l’Etat, Alpha Condé.

Le « rebelle » a été reçu mardi au palais doré de Sékoutouréyah et est désormais légitime à la tête du SLECG.

Sur une radio privée ce mercredi, il a dénoncé le rôle néfaste de certains membres du gouvernement face aux revendications posées.

« Il y a eu une ingérence notoire dans les affaires syndicales. Hors de question de reprendre le congrès. Le président est édifié, nous sommes sortis très satisfaits du palais », dit-il.

« Par rapport à notre plateforme, il (président Alpha Condé, Ndlr) a mis à notre dispositon des ministres pour travailler ensemble. Il a reconnu notre légitimité, parce nous avons respecté les textes », se réjouit-il.

Donc, selon lui, cette question-là ne se poserait plus: « Aujourd le chef Etat a compris et l’a affirmé. Sy Savané et Louis M’Bemba n’ont qu’à rentrer à la maison. Sy Savané est classé, c’est fini! », martèle-t-il avec fougue.

Amara Camara

One thought on “Le « rebelle » au palais doré de Sékoutouréyah:  »Sy Savané est classé, c’est fini ! » (Soumah)

  1. les mentalités ont évolué,il faira son mandat de deux ans après un autre ,vient.Il s est piégé lui même,qui souhaite une année blanche au pays?le gouvernement ou les syndicats.Votre prof disait quoi de Soumah,nous avons suivi,un revirement de 360 degré.Qu il arrête de jouer de la comédie,il gère tout,c est lui le trésorier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *