Reconstruction d’une école: Le Japon octroie plus de 121 mille dollars à la Guinée

DISCOURS DE MONSIEUR NAOTSUGU NAKANO, AMBASSADEUR DU JAPON EN REPUBLIQUE DE GUINEE

SIGNATURE D’UN MICRO-PROJET

Projet de reconstruction de l’école primaire de Palaga

Monsieur le Président de l’Association des jeunes pour le développement de Palaga (AJDP),

Chers amis,

J’ai le plaisir de vous accueillir aujourd’hui en ma Résidence pour la signature du micro-projet de reconstruction de l’école primaire de Palaga.

Situé dans la commune rurale de Maci, le district de Palaga est actuellement doté d’une école primaire de 3 salles, pour accueillir 153 élèves, venant aussi bien de Palaga même que des villages environnants. Ces élèves sont répartis en 4 classes, ce qui oblige à une double vacation, mais aussi à ne pas recruter l’ensemble des élèves scolarisables sur place. Certains abandonnent l’école, d’autres sont obligés d’aller ailleurs. Ainsi, en moyenne, 65 enfants scolarisables ne peuvent aller à l’école chaque année.

Pour remédier à cette situation, il convient de doter l’école des 6 salles de classes qui constituent le cycle primaire normal, et qui permettront de scolariser l’ensemble des enfants en âge de l’être sur place, à Palaga. Les bâtiments actuels étant anciens et délabrés, il a été décidé de reconstruire totalement l’école. C’est la demande qui a été portée par l’Association des jeunes pour le développement de Palaga, AJDV, aujourd’hui signataire du projet avec l’Ambassade du Japon en République de Guinée.

C’est en réponse à cette demande que l’Ambassade du Japon octroie, aujourd’hui, un don de cent vingt et un mille neuf cent vingt six dollars (121 926 $ US) pour la construction de 6 salles de classe avec leur mobilier, ainsi qu’une direction et des latrines.

Ce projet s’inscrit dans un des secteurs prioritaires d’intervention de la coopération japonaise: l’éducation. Comme l’a souligné Son Excellence le Professeur Alpha Condé, Président de la République, les jeunes sont un des fondements sur lesquels se bâtit l’avenir d’un pays. Et c’est cette vision d’une jeunesse éduquée et formée qui se traduit concrètement, aujourd’hui, au bénéfice des habitants de Palaga.

L’éducation, l’investissement dans l’avenir et l’action au niveau local font partie des fondements de la coopération internationale japonaise. Et c’est ce que nous mettons en pratique aujourd’hui.

Vive la coopération guinéo-japonaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.