Rejet des résultats du vote : Cellou Dalein Diallo ne désarme pas

Il l’avait déjà décidé avant d’aller à l’élection présidentielle du 11 octobre. Cellou Dalein Diallo dit ne pas accepter les résultats issus de ces élections, dénonçant cette fois-ci « la fraude massive orchestrée par le pouvoir en place ».

Et en conséquence, « compte-tenu de la gravité des événements », il annonce d’ors et déjà qu’il ne reconnaîtra pas les résultats des suffrages de ce scrutin.

« Tout au long de la journée, nos délégués nous ont remonté les incidents et les intimidations dont beaucoup d’entre eux ont été victimes. Tout a été mis en place par le pouvoir en place pour mettre en œuvre cette fraude massive et empêcher les électeurs des fiefs de l’UFDG et d’autres partis de l’opposition d’aller voter », dénonce son parti.

 

Sur les manquements constatés, il cite entre autres, les agissements du directeur de campagne du RPG de Kankan qui aurait appelé les électeurs à venir avec leurs anciennes cartes d’électeur, des centaines de bureaux de vote n’auraient pas reçu un nombre suffisant de bulletins de vote, plus d’une centaine de délégués du parti auraient été chassés et arrêtés à Kouroussa, Kissoudougou et Kerouane.

 

« Ils ont été remplacés par des membres du RPG qui, ainsi, signeront les PV à leur place », accuse l’UFDG. En plus, de « nombreux mineurs ont été vus (et photographiés) allant voter avec leurs cartes électorales », accable le parti de Dalein.

 

Lisa Bangoura

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.