Sékou Resco Camara décide de la fermeture de toutes les plages de Conakry : une fausse solution pour un vrai problème !

Les plages de Conakry et autres sites balnéaires sont fermés. Plus de spectacles artistiques et culturels encore moins de matchs de foot-ball. Ainsi en a décidé le chef de bataillon, Commandant Sékou Resco Camara, gouverneur de la ville de Conakry.  Cette mesure tombe une semaine après la mort de sept personnes et d’une dizaine de portés disparues, suite à l’effondrement du

pont de la plage de Lambany, le 1er janvier 2014. Une brusque montée marine est à l’origine du drame.

En annonçant cette mesure, le Gouverneur de la ville de Conakry a oublié de rappeler qu’il n’y a pas longtemps, le ministère de la Culture avait pris une décision interdisant les distractions dans les plages de Conakry après 18 heures. Mais cette interdiction n’a pas du tout été respectée par les gérants des plages qui ont poussé comme des champignons à Conakry.

Pour des observateurs avertis, Sékou Resco a pris cette décision juste pour montrer les enchères. « C’est une occasion pour lui de demander aux propriétaires des plages beaucoup d’argent avant de rouvrir », rouspète quelqu’un. Voilà qu’un font dire certains que c’est une fausse solution face à un vrai problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.