Sidya accuse: ses listes bloquées, et ses candidats menacés la nuit au Foutah ?

Au fur et à mesure que les élections approchent, la température monte dans les états-majors des partis politiques. A l’Ufr de Sidya Touré, la bête noire c’est l’Ufdg de Cellou Dalein Diallo qu’il accuse d’avoir négocié 5 milliards avec le pouvoir pour financer ses activités politiques alors que parti ne recevrait rien.

En plus, l’Ufr aurait fait de son mieux pour avoir des listes dans près de 200 circonscriptions en Basse-Guinée, en Haute-Guinée et en Guinée-Forestière, mais un peu moins au Foutah, fief de son ex-allié.

« Parce que certains partis politiques sont des fois intervenus pour bloquer les listes en menaçant nos candidats la nuit. Il faut abandonner des idées comme ça dans le pays », révèle-t-il en assemblée hebdomadaire de son parti ce samedi 20 janvier.

Cependant, il se vante d’avoir « de bons candidats » et va travailler à ce qu’il y ait la moindre fraude possible.

Alfa Sow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.