La situation se corse à Conakry: des heurts signalés à Kipé, Cosa et Bonfi…

La situation se corse à Conakry. L’appel de ville morte de l’opposition qui consiste à rester à la maison ne semble entendu de cette oreille. Des manifestations sont signalées par endroits dans plusieurs quartiers de Conakry.

C’est le cas notamment dans le fief de l’UFDG (Cosa, Koloma, Kipé) et Bonfi sur l’autoroute Fidel Castro, zone partagée entre le parti au voir et l’UFR de l’ancien premier ministre Sidya Touré.

Une véritable pagaille s’est installée dans ses endroits, car la circulation est perturbée, les véhicules tentant de rebrousser chemin mais coincés dans des bouchons, des jeunes excités les empêchent de passer.

Cette journée ville morte serait suivie d’une série de manifestations de rue à l’initiative de l’opposition qui a rejeté les résultats des élections communales et locales du 4 février.

Lisa Bangoura

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.