Syndicat de l’éducation: une nouvelle décision contre Aboubacar Soumah

Les secrétaires généraux Dr Sy Savané du SLECG et Louis M’Bemba Soumah de l’USTG ont pris une décision ce 9 janvier 2018 pour le syndicaliste Aboubacar Soumah de toute activite. Selon eux, la quiétude sociale est une fois de plus menacée par le mouvement incontrôlé des mêmes individus qui agissent en violation de tous les textes qui régissent le fonctionnement du SLECG.

Le sieur qui menace de lever la suspension de la grève dans le secteur de l’éducation est aujourd’hui accusé, lui et ses camarades Diallo Abdoulaye Portos, Tounkara Oumar Kindia et Diallo Ibrahima Baniré Kindia, de beaucoup de griefs.

Ils sont présentés comme des « agitateurs de ce mouvement » et n’ont plus « le droit » de parler au nom des deux structures syndicales et encore moins d’utiliser les logos et le siège sous peine de poursuite judiciaire.

Lisa Bangoura

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.