Ville morte: l’opposition guinéenne recule jusqu’à…

La menace brandie par l’opposition dirigée par Celle Dalein Diallo pour la paralyser les activités demain jeudi n’aura finalement pas lieu. Après un conclave mercredi, l’opposition a décidé de suspendre l’opération ville morte jusqu’au 9 mai.

Le temps certainement pour le pouvoir de privilégier la paix dont un premier pas a été franchi par « l’annulation des convocations de certains leaders de l’opposition au tribunal de Dixinn ».

Mais les arguments d’abord avancés par l’opposition portaient sur le contentieux électoral pour lequel le comité de dialogue patine à trouver une solution allant jusqu’à solliciter l’expertise étrangère.

Alphonse Léno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *