Violences: l’appel de trop de Cellou Dalein Diallo ?

Depuis son intervention ce matin sur une radio privée de Conakry, le chef de file de l’opposition guinéenne fait le buzz.

Connu pour ses messages d’apaisement, l’homme serait allé très loin en montrant un autre visage de lui.

De son calme apparent, il a lancé un bras de fer. Et lui qui dénonce à longueur de temps l’ethno-stratégie, ne manque de temps non plus pour défendre sa communauté.

Son appel est clair: « A N’Zérékoré lorsque Alpha Condé est arrivé, immédiatement, on a commencé les exactions contre la communauté peule. On a détruit les étalages, les boutiques, les maisons, il était là et il n’a rien fait ».

Et d’ajouter: « s’ils (les militants de l’UFDG, son parti, Ndlr) sont attaqués qu’ils se défendent. Qu’ils n’attaquent jamais. Il n’y a pas d’autres recours », lance-t-il à ses militants.

Certains estiment que ces propos sont trop « durs » et peuvent entrainer le « pays vers le chaos ». Le moment étant très sensible. Est-ce donc un appel de trop du leader de l’UFDG?

 

Alfa Oumar Touré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
guineenouvelles.com. Tous droits réservés.