Ziama et Diécké: des jeunes patriotes contre les prédateurs des forêts classées !

Classée patrimoine mondial de l’Unesco, la forêt classée de Ziama, dans la paisible préfecture de Macenta est menacée par des prédateurs hauts placés de l’Etat.

En cause: une convention controversée a été signée entre l’Etat guinéen et la société « Forêt Forte » pour exploiter ce patrimoine auquel la Guinée forestière tire fièrement son nom grâce au couvert végétal et une pluviométrie abondants.

Mais des jeunes patriotes de la région, soutenus par la société civile et des environnementaristes se font voix et promettent d’engager des actions fortes pour protéger cette forêt classée comme cette de Diécké dans la préfecture de Yomou.

Dans un memorendum signé par plusieurs plateformes sociales, des jeunes conscients des conséquences incalculables sur les palns économique, climatique, environnemental, agricole et social, demandent « l’annulation pure et simple de cette convention dans l’intérêt supérieur de la nation et de la génération future ».

Amara Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *